SOQUETTES, MI-BAS OU JAMBIERES, EXHIBEZ VOS JAMBES EN COULEUR !

 
Les chaussettes ne font plus partie des sous-vêtements, qu'on se le dise.
Elles s'affichent aujourd'hui en remontant le bas des jeans ou avec des jupes frivoles.
Elles lancent des messages humoristiques ou sexy, révèlent les jambes au lieu de les cacher,
et elles protègent du froid bien mieux que des collants en nylon.
Pour en arriver là, elles ont dû franchir quelques siècles d'opprobre.

Chaussettes homme colorées




























Source : WGSN


DES BRAIES GAULOISES AUX CHAUSSES DU MOYEN ÂGE

Se couvrir les jambes a toujours été une préoccupation des peuples,
à la fois pour se protéger du froid et des blessures lors des travaux agraires ou des combats.
On a retrouvé des chaussettes tricotées égyptiennes, datant du IVe siècle,
qui prouvent une chose : le tricot existait déjà à cette époque.
On imagine mal Cléopâtre, cependant, portant ces accessoires antisexy au possible !
Nos braves Gaulois se contentaient de nouer des bandes de tissu sur leurs mollets
avec des lacets de cuir, avant d'adopter les braies, espèce de pantalons-collants
couvrant aussi la taille et fixés par une ceinture.

Au Moyen Âge, les hommes portent des trousses, des collants qui couvrent toute la jambe et la taille.
À cette époque le Lycra et l'Élasthane n'existaient pas, cela devait plisser de partout !
Puis sont venus les chausses et les hauts-de-chausses : la chausse est un tube de tissu ou de laine
qui enveloppe le pied et s'attache au-dessus du genou avec un lacet.
Le haut-de-chausses est une culotte qui descend jusqu'aux genoux et
qui sert aussi à ranger pièces et écus tant elle est bouffante.
D'où le terme "détrousser" lorsqu'un noble se faisait voler son argent rangé dans sa "trousse" !
Quant aux femmes, elles portaient de simples chausses fixées par un lacet au-dessus du genou.


LA MAUVAISE REPUTATION DE LA CHAUSSETTE A TRAVERS L'HISTOIRE

Chaussettes mauvaise réputation

Une fois passé l'âge d'or des chausses portées par les nobles et les rois,
la chaussette a connu une véritable descente aux enfers,
recouverte peu à peu par les vêtements longs, remisée au stade de sous-vêtement,
ce qui veut tout dire durant les siècles de main-mise de l'Église
sur la bienséance vestimentaire.
La chaussette recouvre le pied, et le pied est sale : jusqu'à une époque relativement récente,
il fallait marcher sur des sols terreux ou boueux,
c'est le pied noir du paysan dans ses sabots
ou le bas blanc souillé par l'eau des caniveaux à ciel ouvert.
La chaussette est longtemps assimilée à l'odeur des pieds,
confirmant sa condamnation à demeurer un élément "'sale" et honteux.
Le mythe de la "chaussette sale" est évoqué en 2e position
dans les causes de rupture amoureuse après le ronflement nocturne.
Messieurs, ne laissez donc pas traîner vos chaussettes "sales"
sur le plancher de la chambre, même si elles sont propres !
Est-ce pour cette raison que la chaussette s'est habillée
de couleurs sombres et ternes durant les longues décennies du XXe siècle ?
Avec l'avènement du bas et du porte-jarretelles beaucoup plus sexy,
la chaussette est devenue définitivement l'attribut des hommes,
symbole de l'antisex-appeal, utilitaire et rien de plus.


Chaussettes femme look 90's

Il faudra attendre les années 1990 pour que la chaussette redevienne un objet décoratif,
un accessoire de charme... grâce aux femmes !
Eh oui, une certaine catégorie de femmes
ne veut plus de cette image glamour qui ne leur va pas.
Liberté de mouvement, chaussures plates,
jeans à la garçonne, bien-être du corps et de l'esprit,
les femmes-nature veulent avoir chaud aux jambes
et s'offrir un peu d'humour.
Les soquettes se parent de couleurs, de motifs, de rayures ou de fleurs
comme celles des enfants. Elles se mettent à monter jusqu'au genou,
et finissent en bas des cuisses : la jambière fantaisie
fait sa grande rentrée en force depuis une dizaine d'années.
C'est un bon compromis entre confort et séduction.


LES TENDANCES D'AUJOURD'HUI POUR LA CHAUSSETTE !

Les hommes ont encore du mal à se "décoincer" de l'uni et des couleurs sombres.
Quel dommage ! Mais les rayures arrivent, timidement, gris/noir pour les plus classiques,
franchement colorés pour les aventuriers.
Il faut aller chez certains créateurs pour trouver enfin la vraie fantaisie :
les chaussettes aux motifs "cartoon" ! Bart Simpson, Homer, Snoopy et cie,
de quoi séduire les femmes qui, on le sait, aiment les hommes qui ont de l'humour !


Chaussettes homme colorées

Pour les femmes, le choix est gigantesque.
Un petit coup de cœur pour les soquettes sans chevilles,
qui font un pied sportif et mignon tout plein et qui laissent visible la cheville,
laquelle, si elle est fine et bien faite, est un élément très attractif pour les yeux.
La mode des jupes courtes et des shorts permet
le grand retour de la jambière qui s'affirme
à larges rayures aux couleurs chaudes ou vives,
motifs géométriques bien voyants.
Elles tiennent toutes seules grâce à une matière antiglisse
tout autour de l'ouverture supérieure.
Les motifs sont infinis ; se balader dans un rayon
de chaussettes pour femmes est un vrai régal pour les yeux.
Et il n'est pas dit qu'une jolie paire de chaussettes foncées aux chevilles
avec une nuisette sexy soit moins féminine que des mules rose Barbie.